Être femme et maman

Don de soi, 10 idées pour donner

Si tu as lu ma liste de rêves, tu n’es pas sans savoir que le don de soi fait partie des choses importante pour moi. Je me sens chanceuse d’être debout et d’avoir une famille aimante autour de moi. Le don de soi, c’est donc une façon de partager avec les autres. Il y a certaines choses que je faisais déjà, comme le don du sang et de plasma. Mais j’ai voulu chercher d’autres idées de don de soi. Ainsi, toi aussi, tu pourras trouver quelque chose qui te correspond. Alors voici 10 idées pour donner. Tu es altruiste ? Tu souhaites, comme moi, donner un peu de ton temps ou de toi-même ? Je t’invite à piocher dans cet article !

  • Don de soi, faire du bénévolat

Ce qui paraît le plus évident c’est de faire du bénévolat. Il y a du choix au niveau associatif. Il est impossible que tu ne trouves pas chaussure à ton pied. Que tu souhaites donner de ton temps pour les enfants hospitalisés ou être membre du club de basketball de ton village, tout est possible. Clairement, s’investir dans un club de sport est très différent d’une association humanitaire. Mais, après tout, il faut bien des volontaires pour faire vivre toutes nos associations de village. Et il en faut pour tous les goûts.  

Si tu as un peu de temps libre et que tu aimerais devenir bénévole, renseignes-toi autour de chez toi. Tu trouveras toujours un club ou une association qui œuvre dans un milieu qui te plaît. Ils ne seront sans doute pas contre de nouveaux bras pour les aider !

  • Don de sang (plasma, plaquettes)

Quand on parle de don de soi, le don du sang est certainement l’un des plus évident. N’empêche que, même si tout le monde en a déjà entendu parler, chaque année la banque du sang nous annonce une pénurie. J’ai donné mon sang à plusieurs reprises déjà, du plasma aussi. Je n’ai qu’un conseil à te donner : renseignes-toi autour de chez toi. L’établissement français du sang organise des dons un peu partout en France. C’est très simple, ce n’est pas douloureux ( à moins que faire une prise de sang soit déjà une horreur pour toi). Tu auras même droit à un goûter à la fin !

  • Faire don de ses cheveux

Attention ! Remarque de la plus haute importance : pour effectuer ce don il faut bien sûr avoir des cheveux ! Hum, mon humour me perdra… Plus sérieusement, il existe, en France et dans de nombreux autres pays, des associations qui récupèrent des mèches de cheveux afin de les vendre (souvent au poids) à des perruquiers. L’argent ainsi gagné permet aux associations d’aider financièrement les personnes atteintes du cancer et en difficulté financière.

Ainsi, elle peuvent s’offrir une prothèse capillaire pour retrouver un peu de dignité. Pour ce don, il suffit de te rendre chez un des coiffeurs partenaires de l’association ou bien d’envoyer directement tes cheveux par courrier ! Avec l’association Solidhair (en France), les seuls critères sont de ne pas avoir les cheveux colorés et une longueur minimum de vingt-cinq centimètres. Rien de bien compliqué pas vrai ?

  • Don d’ovocytes

Au cas où tu te poserais la question, l’ovocyte est la cellule reproductrice féminine. Messieurs, il va sans dire que sur ce coup-là, vous ne pourrez pas aider grand monde ! On a tous quelqu’un dans notre entourage qui a des difficultés à avoir un enfant. D’autres ont un risque élevé de transmettre une maladie grave à leur bébé en cas de grossesse.

Soutenir cette personne moralement c’est bien. Mais l’aider en donnant c’est encore mieux ! Pour cela, il faut être majeure, avoir moins de trente-sept ans et être en bonne santé. Certes, cela demande plus d’engagement que pour donner ses cheveux ou son sang. Mais, je trouve que c’est quand même le pied de pouvoir aider des couples à devenir parent. Eux aussi ont le droit d’avoir des cernes énormes, des nuits entrecoupées, du vomi de bébé sur leurs vêtements…Plus on est de fous, plus on rit paraît-il ! (On est bien d’accord que tu comprends que c’est de l’humour, hein ?)

  • Faire des dons en argent aux associations

Ok, dis comme ça cela semble évident. Mais bon, il fallait bien que cela fasse partie de ma liste. C’est quand même à mon sens la façon la plus simple de donner. À condition de n’être ni fauché, ni pingre. En plus, en dehors de la période de collecte de la banque alimentaire ou encore des Restos du Cœur, on n’y pense pas forcément. Il y a pourtant plein de possibilité et de causes à soutenir.

Je vois déjà venir tous ceux qui vont me dire : « oui, mais moi je gagne déjà pas beaucoup et puis j’ai une famille à nourrir… ». Oui je les connais bien, j’en faisais encore partie il y a peu. Alors oui, on a des tas de factures à payer, des enfants à nourrir (et une énième paire de chaussures à leur acheter). Mais, quand je regarde autour de moi, je me rends compte que j’ai quand même beaucoup de chance d’avoir un toit sur la tête et un frigo bien rempli. Bien sûr je ne suis pas en mesure de donner cinquante balles toutes les semaines. Mais ne serait-ce que 5 euros par mois, c’est déjà un début. Il ne reste plus qu’à trouver quelle cause tu aimerais soutenir !

  • Donner ses affaires

À moins d’être un expert en minimalisme, on a tous des tas de choses inutiles dans nos armoires. Est-ce vraiment utile de posséder 4 plats à four qui peuvent, chacun, nourrir une équipe de foot ? Oui, oui, ici c’est du vécu. Est-ce que tu portes réellement tous les vêtements qui se trouvent dans ta garde-robe ET dans tes deux commodes ? Tiens, on dirait que je parle encore de moi. Fais du tri, pièce après pièce et rends-toi chez Emmaüs par exemple. Je t’assure que toutes tes affaires trouveront preneur et tu te sentiras bien mieux après l’avoir fait.

Et puis ça, c’est un don deux en un. Tu aides une association et tu allèges tes placards (et ton esprit) !

  • Devenir famille d’accueil pour animaux

Si tu aimes les animaux, tu peux également contacter la SPA pour devenir famille d’accueil pour animaux. C’est bien évidemment une action bénévole. Le but étant de trouver un foyer pour les pensionnaires présents au refuge depuis trop longtemps. C’est également possible pour ceux qui présentent un handicap ou une maladie. 

Si tu es intéressé, il suffit de te rendre sur le site de la SPA et de remplir un formulaire. Tu seras ensuite recontacté. Il est important de savoir que l’animal reste propriété de la SPA. Elle prendra en charge les frais médicaux et de nourriture. Si tu aimes les chiens (ou les chats d’ailleurs) et que tu as des milliers de caresses à revendre qu’est-ce que tu attends ?

  • Organiser une collecte de fonds pour une cause qui nous tient à cœur

Tu veux récolter des fonds pour offrir du matériel neuf à l’école de ton village ? Tu souhaites créer une cagnotte pour offrir à tes amis le voyage de noces dont ils rêvent ? Tout est possible ! À l’heure actuelle, grâce à certains sites comme Leetchi, il est très simple de réaliser une collecte de fonds. Évidemment, tu auras sans doute plus de donateurs si tu défends une noble cause plutôt que de chercher à financer ta future piscine…

Regarde autour de toi. Pose-toi les bonnes questions et, si tu as l’âme d’un meneur, crée ta propre cagnotte pour réaliser ton projet. Sois prêt à le défendre, à en faire la publicité afin de récolter un maximum de fonds.

  • Le don d’organes

Depuis toute petite, j’ai souvent entendu parler du don d’organes. Faut avouer qu’avec plusieurs infirmières dans la famille (qui aiment répéter, à chaque fois qu’elles entendent un motard passer à toute allure, « Ah tiens, voilà encore un futur donneur d’organes ! ») et un grand-père greffé du cœur, ce n’est pas étonnant que le sujet ait été abordé plusieurs fois.

En France, nous sommes tous présumés donneurs. Ceux qui ne souhaitent pas donner leurs organes après leur mort doivent donc s’inscrire sur le registre national des refus. Mais à la limite, que tu sois pour ou contre ce n’est pas le plus important pour moi. Ce qui est important, c’est que tes proches connaissent ta position. Ainsi, ils ne seront pas choqués, déçus voire même révoltés si la situation devait se produire. Pas besoin d’entrer forcément dans un grand débat, juste un petit : « Au fait, si jamais il m’arrive un truc un jour sache que je souhaiterais donner mes organes. Allez bisous Chéri ! ». Tu sais ce qu’il te reste à faire.

  • Sois attentif à ton entourage

Souvent, quand on pense aux dons de manière générale, on se dit qu’on n’a déjà pas beaucoup d’argent pour nous-mêmes alors comment pourrions-nous en donner ? Aussi, on n’a pas le temps de se rendre aux collectes de sang et puis en vrai on a la trouille des aiguilles. Rassure-moi, je ne suis quand même pas la seule à avoir eu ce genre de pensées un jour ?

La vérité, c’est qu’il est très simple de se rendre utile. Il suffit d’être attentif à notre entourage et d’agir. Ça ne coûte rien et ça leur fera du bien. Sauf si tu te mets en tête de faire plaisir à ton frère et de lui offrir le tout dernier Iphone, là ça te coûtera un bras, à toi de voir.

Écoute ta sœur te dire à quel point elle aimerait se retrouver en tête à tête avec son chéri vu que ce n’est plus arrivé depuis la naissance de leur premier enfant et au lieu de lui répondre « c’est vrai que c’est galère pour trouver une baby-sitter digne de ce nom », propose lui de garder tes neveux samedi prochain ! Le dimanche, lors du repas hebdomadaire, quand ta mère s’apprête à se lever pour faire la vaisselle propose lui de le faire avec elle ou bien même à sa place pour qu’elle puisse profiter de la fin du repas. Quand ton enfant te saoule à t’appeler toutes les deux minutes pour que tu viennes voir son dessin, pose ton téléphone ou range ton ordinateur et partage un moment de complicité en organisant le concours de celui qui dessinera le plus beau super-héros. Il sera ensuite plus calme car son besoin d’attention aura été comblé et tu auras tout le temps de répondre à tes mails tranquillement.

Ces petites attentions ne coûtent rien et ce sont pourtant celles qui font certainement le plus de bien au quotidien, penses-y !

Comme on a pu le voir, il y a de nombreuses possibilités pour aider les autres, réfléchis-y et passe à l’action ! Par quoi voudrais-tu commencer ? 

Très belle journée à toi et n’oublie pas d’être heureuse.

 

 

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.