Pourquoi sortir de sa zone de confort ?
Blog,  Mindset

Sortir de sa zone de confort, pourquoi et comment s’y prendre ?

Comme beaucoup, j’ai longtemps été enfermée dans ma zone de confort. Je n’étais pas heureuse et je me trouvais des excuses (généralement bidons ou surmontables) pour ne pas agir pour mon bien-être. Lorsque j’ai pris la décision d’enfin sortir de ma zone de confort, j’y suis allée à tatillon. J’ai cherché de l’aide par-ci, par-là et je me suis parfois brûlé les ailes en allant trop vite. Pour t’éviter cela, je te propose que l’on voie ensemble pourquoi sortir de ta zone de confort et surtout comment s’y prendre. Grâce à mes différents conseils, j’espère que toi aussi tu oseras surmonter tes peurs pour sortir de la routine. 

 

Ta zone de confort : qu’est-ce que c’est ? 

Quand tu es installée dans une routine, tout est confortable. Tu te sens en sécurité, car tu n’as pas vraiment besoin de réfléchir. Ta vie est conditionnée par tes habitudes. Il faut bien le reconnaître, c’est plaisant de pouvoir avancer en mode pilote automatique. Chaque acte du quotidien est naturel. 

 

Cette description te parle ? C’est ce que l’on appelle la zone de confort et elle diffère pour chaque individu, car elle dépend de nos propres capacités et compétences. En gros, c’est une zone dans laquelle nous avons le contrôle.

 

La vie que je viens de décrire correspond à ce que vit la majorité des gens. Il faut le reconnaître : rester dans sa zone de confort est très agréable, car très facile. Et puis, c’est un comportement normal pour un être humain de chercher la sécurité.

 

Cependant, il y a parfois un moment où tu te sens comme emprisonnée dans ce mode de vie. Le confort offert par la routine t’ennuie et tu as envie de nouveautés, de défis à relever. Rester dans sa zone de confort, cela signifie vivre sans cesse les mêmes choses. En effet, il est difficile de découvrir ou d’apprendre de nouvelles choses si tu te cantonnes aux mêmes activités, au même travail, aux mêmes personnes…

 

Sortir de sa zone de confort peut donc avoir de nombreux effets positifs. C’est même indispensable pour vivre sa vie pleinement et pour s’épanouir. D’un autre côté, cela peut également être très effrayant de quitter ses petites habitudes. La routine a beau être pénible pour certains, elle n’en reste pas moins rassurante pour autant. 

 

Mais alors, faut-il ou non sortir de ta zone de confort ? 

 

Pourquoi faut-il sortir de sa zone de confort ? 

Autour de toi, tu as déjà remarqué que certains de tes amis vivent des expériences hors du commun. Tu les as même sans doute déjà enviés. Généralement, ce qu’on se dit dans ces moments-là, c’est : « Oh ! Ils ont vraiment trop de chance ! ». Mais, honnêtement, crois-tu vraiment que ce qui leur arrive soit dû à la chance ? 

 

Depuis que je suis nomade avec ma famille, j’ai déjà entendu cela un paquet de fois. Pourtant, cela n’a rien à voir avec la chance. Je n’ai pas gagné au Loto. Si j’en suis là aujourd’hui, c’est grâce aux décisions que j’ai prises et aux actes qui s’en sont suivis. Avec mon homme, nous avons pris des risques en quittant notre mode de vie sédentaire pour devenir nomades digital avec 3 enfants. Et si tu prends le temps de poser la question aux personnes que tu envies, il y a de fortes probabilités qu’ils te disent la même chose.

 

En sortant toi aussi de ta zone de confort, tu découvriras de nombreux bienfaits

 

Apprendre de nouvelles choses

Sortir de ta zone de confort te permet d’apprendre de nouvelles choses. Tu as envie de prendre des cours de Zumba alors que toutes tes copines font du fitness ? Fonce ! Passer la porte du cours toute seule sera sans doute un peu difficile si tu es timide, mais tu y apprendras un nouveau sport, tu feras de nouvelles rencontres, etc. Tu ne t’épanouis plus dans ton job ? Forme-toi à autre chose. 

 

Il faut garder à l’esprit que tu as le pouvoir sur ta vie. Si quelque chose ne te rend pas heureuse, change-le. Certes, c’est un peu plus facile à dire qu’à faire, mais c’est généralement le premier pas le plus difficile. Une fois qu’il est fait, tu retrouves une sensation de liberté avec le sentiment que rien ne peut t’arrêter. 

 

De plus, en sortant de ta zone de confort, tu apprends à te connaître. Tu évolues en faisant des essais/erreurs et tu en ressors grandie. 

 

Élargir ta zone de confort

Il faut savoir que ta zone de confort n’est pas figée. Plus tu vas oser dépasser tes peurs et te lancer de nouveaux défis, plus ta zone de confort va s’agrandir. 

 

Voici une petite représentation que je t’ai faite pour que tu visualises parfaitement ce dont je parle : 

 

Sortir de sa zone de confort

 

Lorsque tu sors de ta zone de confort, tu entres dans ce que l’on appelle la zone d’apprentissage (aussi appelée zone de performance optimale). Dans cette zone, tu apprends de nouvelles choses, tu développes ta confiance en toi, tu fais face à de nouveaux défis. C’est justement là que tu vas pouvoir agrandir ta zone de confort. En effet, en restant dans cette zone d’apprentissage assez longtemps, tu apprends à la maîtriser et elle devient petit à petit une zone sécurisante pour toi : ta nouvelle zone de confort. Pour en sortir à nouveau, il faudra alors repousser encore une fois tes limites et ainsi de suite. 

 

En revanche, lorsque tu souhaites sortir de ta zone de confort, il faut faire attention à ne pas aller trop loin. Si c’est le cas, tu entres dans ce qu’on appelle la zone de panique. C’est ce qui se passe si tu te lances des défis beaucoup trop difficiles. Cette fois, cela n’a aucun effet bénéfique. Tu vas t’épuiser mentalement et physiquement. Tu auras la sensation de perdre le contrôle et ta confiance en toi risque de fortement être touchée. 

 

Le meilleur conseil que l’on puisse te donner est de rester à l’écoute de tes besoins. Si le projet dans lequel tu t’es lancée t’envoie directement dans la zone de panique, c’est que tu fais fausse route. Dans ce cas, ne t’obstine pas et découpe ce gros objectif en plusieurs petites actions plus facilement réalisables. Ainsi, tu ne perdras pas confiance, tu resteras motivée et atteindras ton objectif final sans passer par la zone de panique. 

 

Tant que j’y suis… Ce n’est pas parce que tu souhaites sortir de ta zone de confort que tu ne peux pas y retourner de temps en temps. Nous avons toutes des jours avec et des jours sans. Si, pour quelques raisons que ce soit, ton besoin de sécurité est important, écoute-toi. Cela ne signifie pas que tu auras échoué, mais simplement que tu es honnête avec toi-même. Et puis, rien ne t’empêche de recommencer dès que tu en as envie ! 

 

Booster ta confiance en toi

Sortir de ta zone de confort pour entrer dans ta zone de performance optimale, c’est booster ta confiance en toi. 

 

Les premiers instants sont un peu difficiles parce qu’ils demandent de repousser tes limites. Mais ensuite, tu ne peux qu’être fière de toi pour tout le chemin parcouru. Désormais, tu sais que tu es capable de grandes choses. Tu te découvres des ressources jusque-là insoupçonnées. 

 

Généralement, lorsque notre passage dans la zone de performance optimale nous a permis d’agrandir notre zone de confort, on a très envie de recommencer. On se sent pousser des ailes. On a l’impression que l’on peut déplacer des montagnes. Et c’est vrai !

 

Vivre de nouvelles expériences riches et palpitantes tout en évitant ton train-train quotidien, c’est redevenir actrice de ta vie, t’ouvrir à de nouvelles opportunités. 

 

Comment sortir de sa zone de confort ? 

En essayant de sortir de ta zone de confort, tu t’exposes à l’échec. En étant totalement honnête, il faut bien avouer que personne n’apprécie cela. Mais être face à ta vulnérabilité est inévitable. Oser de nouvelles choses fait peur, mais il faut apprendre à avancer malgré tout. Sinon, tu resteras cloîtrée dans ta petite zone de confort toute ta vie en regardant les autres évoluer. Pour sortir de ta zone de confort, il faut donc lutter contre ton instinct naturel qui te donne envie de rester bien au chaud sous ta couette plutôt que de prendre ta vie en main. Il faut croire en toi et ressentir ce désir profond d’avancer. 

 

Pour réussir à sortir de ta zone de confort sereinement et efficacement, voici quelques conseils.

 

Sortir de sa zone de confort

Commence par définir ta zone de confort

Avant de vouloir sortir de ta zone de confort, il faut commencer par savoir à quoi elle correspond. Pour cela, il faut que tu prennes conscience des choses que tu fais par habitude ou par plaisir. 

 

Se poser ce genre de questions demande un peu de temps, mais c’est indispensable pour situer ta zone de confort et ainsi te fixer des défis adaptés. 

Crée-toi une liste de petits défis

En listant différents petits défis, tu explores ta zone d’apprentissage progressivement. Si ton rêve est de monter sur les planches, il est clair que tu ne vas pas commencer par aller frapper aux portes de tous les théâtres. Tu vas tout d’abord contacter un cours d’interprétation. Dans la vie de tous les jours, c’est également de cette façon qu’il faut procéder. 

 

Garde à l’esprit que tes défis doivent être surmontables pour ne pas entrer dans la zone de panique, ce qui serait totalement contre-productif. Petit à petit, ta zone de confort va s’agrandir et ta confiance aussi. Tu pourras alors te tourner vers des défis plus importants. 

Sois consciente que ce n’est pas la première fois

Tu ne t’en souviens peut-être pas, mais tu es déjà sortie de ta zone de confort. Lorsque tu as déménagé, que tu as commencé un nouveau boulot… 

 

Cette petite peur et l’excitation que tu as ressenties à ce moment-là étaient liées au fait que tu étais en train de dépasser tes limites. Nous le faisons tous à un moment ou à un autre inconsciemment. 

 

Mais du coup, si tu l’as déjà fait, c’est que tu en es parfaitement capable, n’est-ce pas ?

 

Ose faire ce qui te fait peur

Pour sortir de ta zone de confort, il ne faut pas te contenter de faire ce qui te donne envie (même si c’est nouveau pour toi). Si tel est le cas, tu n’évolues pas vraiment. En revanche, en osant faire ce qui te fait peur, tu repousses tes limites et apprends à les surmonter. Ainsi, tes craintes finissent par être maîtrisées et elles peuvent, pourquoi pas, devenir tes forces. 

 

Tes peurs ne seront plus un obstacle à ton épanouissement. Elles seront le moteur qui te fait avancer vers tes rêves. 

 

Prends des risques et n’aie pas peur de l’échec

Si tu n’essayes jamais de nouvelles choses, ta vie ne changera jamais. Au contraire, pour dire adieu à ce que tu n’aimes pas (ou ne supportes plus) il faut prendre des risques. Pour cela, il faut être honnête avec toi-même et savoir ce que tu désires sincèrement. Une fois que c’est clair pour toi, ose, lance-toi et prends des risques. Prends le risque d’être heureuse ! 

 

Si tu te plantes, qu’est-ce que tu risques ? Le plus souvent : rien. Malgré tout, notre peur de l’échec est forte. Ici, je te demande de voir l’échec comme un apprentissage. Tu n’as pas atteint ton objectif ? OK, la prochaine fois sera la bonne. Quoi qu’il en soit, je suis certaine que tu es sortie grandie de cette expérience. 

Adopte la positive attitude (et si tu as la chanson de Lorie dans la tête, ne me remercie pas, c’est cadeau ! ^^)

À moins que tu ne joues tous tes biens au Casino (ce que je te déconseille fortement de faire), tu ne risques pas grand-chose à sortir de ta zone de confort. Alors arrête de voir du négatif partout au lieu de te lancer. C’est comme te chercher des excuses pour ne pas atteindre tes premiers défis. 

 

Retourne chaque pensée négative pour qu’elle devienne positive. Cela peut te demander du temps si la positivité n’est pas dans tes habitudes, mais tu verras que cela finira par devenir naturel pour toi. De plus, le positif attire le positif, il est donc super important que tu sortes de la spirale de la négativité pour commencer à voir le bon côté des choses. 

Comment sortir de sa zone de confort ?

Sortir de sa zone de confort pour redevenir actrice de sa vie

Tu l’auras compris, sortir de ta zone de confort n’est pas chose simple. Mais, dans ce cas, les meilleures choses de la vie ne sont pas les plus simples ! 

 

Si tu as lu cet article jusqu’au bout, c’est que tu as certainement pris conscience que tu es enfermée dans ta zone de confort. Maintenant, il ne te reste plus qu’à savoir quels objectifs tu rêves d’atteindre et à prendre les décisions adéquates. 

Qu’est-ce que tu attends pour sortir de ta zone de confort ?

Très belle journée à toi et n’oublie pas d’être heureuse. 

 

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.